Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 19:30
- Jean-François Laurent, la saison des conférences est terminée pour vous, Quel bilan en faites-vous ?
- Encore une intervention mercredi prochain avec des professeurs de collège à Chalon sur Saône avant les vacances d’été. De nombreux voyages de la Bretagne à l’Alsace, de Montauban à Paris, Annecy, Niort, Caen… Mais j’aime ces rencontres multiples avec des gens passionnés qui organisent ces conférences. Je les félicite et les remercie. J’aime aller à la rencontre des gens, de leurs questions, leurs souffrances, leurs témoignages.
- Quels thèmes avez-vous traités ?
- 70 % des conférences touchent la précocité intellectuelle et 30 % sur la confiance en soi, l’autorité.
- Comment qualifiez-vous une conférence réussie ?
- Une conférence réussie, pour moi, c’est une conférence où les gens, quand ils repartent, ont le sourire, se sentent mieux, ont de l’énergie pour travailler, pour élever leurs enfants. S’ils repartent avec l’idée qu’ils ne savent rien faire, qu’ils sont nul, démoralisés, là, je sais que j’ai été mauvais. Passer un bon moment, oui ! Mais cela ne suffit pas. Je veux leur apporter des solutions, des idées, de la confiance, de l’énergie.
- Et comment le savez-vous ?
- Ce n’est pas à l’intensité des applaudissements, mais à l’éclat des yeux, à l’intimité des questions posées, aux interpellations, à la satisfaction des organisateurs. Les salles sont très différentes. Parfois les gens ne montrent rien et ils te disent que tu les as interpelées, qu’ils ont été passionnés. D’autres sont plus « riantes », « bougeons ». On n’en est jamais sûr. A chaque fois, je donne le meilleur de moi-même. Je reçois beaucoup également. Des échanges peuvent se prolonger par mail.
- Quel est votre style ?
- J’ai mon style propre, je crois. Je ne cherche à imiter personne. J’essaie d’être proche des gens, à côté d’eux, pas au-dessus. Je développe beaucoup de thèmes autour des émotions et j’essaie de parler à l’âme des gens, de les toucher, de les émouvoir, pas de leur en mettre plein la vue. Je veux être accessible, je cherche la rencontre avec chacun. Je donne beaucoup d’exemples, je raconte mon expérience, les théories sur lesquelles je m’appuie. J’essaie d’être doux.
- N’avez-vous pas l’impression de dire toujours les mêmes choses ?300320101167
- Pour chaque nouvelle conférence, je me suis donné comme règle de toujours faire évoluer mon discours. A chaque fois, je modifie au moins deux à trois pages de mon power point. Ma pensée évolue, s’enrichit, mon expérience également, mes lectures… Tout cela se complète et cela se retrouve dans mon travail de conférencier. Si je développais toujours le même discours, je m’ennuierais. Et cela, ce n’est pas possible.
- Je me permets, avez-vous le trac avant une conférence ?
- Non, c’est mon métier et je suis heureux de débuter une conf. Je suis concentré, j’aime ce contact avec les gens. Une fois échauffé au bout de cinq minutes, je suis « dedans » et j’aime ça. Après, je m’appuie sur un gros travail de recherche, d’expérience, de réflexion. C’est ma force. Et quand on me pose une question et que je ne sais pas répondre, je demande si dans le public, quelqu’un sait répondre, si non, je recherche et renvoie la réponse par mail.
- Des nouveautés pour l’année prochaine ?
- Déjà, deux livres vont sortir cet été : Un roman écrit par Luis Rodriguez CAO, un écrivain espagnol sur la précocité intellectuelle. Un très beau roman sur l’histoire de deux enfants précoces, une histoire que j’ai adorée et que je vais éditer.
J’ai terminé Be APIE à l’école pour les éducateurs, professeurs et pour les parents, un livre qui explique comment gérer ces enfants à l’école, que faire, comment les comprendre, la relation avec les familles… Ces deux livres seront prêts bientôt.
Je vais entamer Be APIE à la maison dans les jours qui viennent. Je suis impatient de commencer. Je vais écrire également un livre sur la confiance en soi à l’école et à la maison.
- Qu’aimeriez-vous développer l’année prochaine ?
- J’aimerais bien sûr continuer de travailler sur la précocité intellectuelle, mais intervenir davantage sur tout ce qui est autorité et violence dans les établissements scolaires. J’aime développer tout ce qui gravite autour de la médiation scolaire. Le besoin est réel et urgent. L’international me passionne également. Logiquement, je repars au Sénégal deux semaines pour travailler dans une école, un collège et un centre de formation de professeurs.
- Un dernier mot
-  Belles vacances à tous. Si vous passez par la Corse (Balagne), j’y suis et c’est beau. A bientôt
 Merci Jean-François Laurent, bonnes vacances à vous2011-07-27-17.50.56.jpg
Partager cet article
Repost0

commentaires

Qui Suis- Je ?

  • : Le blog de Jean-François LAURENT
  • : Présentation de mes activités de formateur, conférencier et écrivain dans les domaines de l'éducation : enfants intellectuellement précoces, HPI, EIP, APIE, ainsi que tout ce qui touche l'autorité, la violence, le conflit, les règles dans les établissements scolaires. Me retrouver sur le site : www.jeanfrancoislaurent.com
  • Contact

Classe De Cycle 3