Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 16:49
N°451 - Dossier "La sanction"  Les cahiers pédagogiques

La logique gagnant-gagnant
Par Jean-François Laurent
mercredi 7 mars 2007

Dans son article intitulé « Faire payer ou faire apprendre ? » (Dossier Sanction, 451, mars 2007) l’auteur propose de faire de la sanction une occasion d’apprendre, comme on peut se servir d’une erreur en français pour mieux faire comprendre la règle. La place nous a manqué dans la revue pour donner un exemple de cette logique « gagnant-gagnant », le lecteur le trouvera ci-dessous.


Si l’enseignant ressent, au sortir d’un conflit, qu’il a permis à tous, y compris lui-même, d’apprendre et de grandir, alors il s’est situé dans une logique gagnant-gagnant, qui est loin d’être dominante dans le système scolaire.
Comment faire face à un conflit entre élèves ? Comment intervenir sans humilier l’enfant récidiviste qui ne respecte pas les règles en récréation, sans crier sur celui qui a détérioré un bureau, qui a dérobé le stylo de son voisin ?
Nous proposons d’illustrer la logique du « gagnant - gagnant » par un exemple pris dans le quotidien d’une école. L’histoire implique trois enfants, l’enseignant, une dame de service et le directeur.
Trois enfants de CE2 ont tardé pour remonter en classe après la récréation. Aux toilettes, ils ont joué avec l’eau et la bataille engagée a inondé les toilettes. Surcroît de travail pour la femme de ménage et colère de l’enseignante. Nous avons d’abord nommé les faits, redit le sens de la règle transgressée, en quoi elle protège et est intéressante à respecter pour chacun : risque de chutes par glissades sur le carrelage mouillé, gaspillage d’eau, surcroît de travail pour le personnel, dégoût d’un lieu sale... mais également dérangement de la classe par une arrivée tardive.
Puis nous avons cherché ensemble une réparation positive pour tout le monde, sans humiliation pour les transgresseurs. Elle devait conjuguer à la fois le retour à une image positive d’eux-mêmes, le respect du travail de la dame de ménage, le respect de l’autorité de l’enseignante (règles de rentrée en classe), de l’institution et de ses lieux collectifs. Les enfants ont proposé de s’excuser auprès de la dame de service et de l’aider en réalisant un travail qui lui faciliterait la tâche. Ils veilleraient également à ce qu’aucun enfant ne traîne aux toilettes à la fin de la récréation.
Le visage de la dame de service s’est éclairé quand elle a été informée de la situation et des actions proposées. Elle leur a demandé de nettoyer l’une des cours, ce qui lui rendrait service car elle y avait souvent très chaud. Le directeur a remercié les enfants pour leur attitude constructive et leur a demandé de reformuler ce qu’ils avaient appris de cette transgression de règle.
Sans cris, la tensio
n née de la transgression de règle s’est transformée en énergie positive, chacun se sentant respecté dans son travail. La situation vers laquelle nous devons tendre, si facile à décrire sur le papier, est bien délicate à vivre au quotidien de la classe, de l’école : comment faire en sorte qu’en fin de règlement de transgression nous soyons tous potentiellement satisfaits, réparés, apaisés, heureux du dénouement ! Tous...

Jean-François Laurent, enseignant et formateur.

Partager cet article

Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:19
Bonne nouvelle pour Jean-François Laurent et son équipe, nous arrivons au 400 exemplaires vendus de BE APIE et sommes en réédition de l'ouvrage. C'est un encouragement pour notre jeune société d'édition. Le livre va légèrement évoluer avec quelques retouches mineures dues au fait que c'était le premier livre que nous éditions..
     Affaire à suivre....
                     Contactez  Jean-Francois.laurent@hotmail.fr pour ceux qui souhaitent avoir le livre
            

Partager cet article

Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:14

Violence scolaire

 

L’Ecole reçoit de plein fouet la montée de la violence. Il n’y a pas une semaine sans que soit relatée dans les médias des agressions physiques de professeurs ou de chefs d’établissements scolaires.

Que doit-on faire ? La question  est largement objet de débats. Passent dans les textes ministériels des consignes d’un retour à un ordre et à l’autorité : « Les élèves se lèvent quand le professeur rentre dans la classe »… Entre autoritarisme et laxisme, nous développons une troisième afin de juguler la violence scolaire : La Médiation ou / et gestion non violente des conflits.

Et si on apprenait aux élèves à juguler leurs émotions, leurs ressentis, à en faire quelque chose de positif ? Une émotion négative peut ne pas se traduire par de la violence, mais cela s’apprend.

Pour cela, il faut opérer une révolution de l’Ecole en matière de gestion des conflits et de transgressions de règles. Transformons les transgressions de règles dont font partie les passages à l’acte appelés aussi violence scolaire par un apprentissage du respect des règles, un apprentissage à la gestion des conflits, un apprentissage à la gestion des émotions. Il s’agit de prendre du temps pour faire pleinement de la prévention et non investir dans la répression.

Si chaque enfant était confronté à une école où il gagne confiance en lui, où il se sent en sécurité affective, où il est reconnu, même différent, même en échec scolaire, il deviendra un jeune plus équilibré, se sentant respecté, moins agressé par le système scolaire et donc moins agresseur.

La violence scolaire prend aussi racine dans l’échec scolaire, la justice et l’apprentissage social des confrontations entre pairs, et avec les adultes responsables.

  La violence à l’Ecole n’est pas inéluctable, ni une fatalité. Par une autre éducation à la non violence, nous arriverons à un monde de paix.

Partager cet article

Repost0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 19:10

Non ! La sanction n’est pas la version moderne de la punition ! … mot qu’il est de bon ton de ne plus utiliser tout en en conservant les postures.

Ces deux termes sont opposés comme le blanc se distingue du noir, le gentil du méchant, la mort de la vie.

La sanction est tournée vers l’avenir alors que la punition tente de régler le passé. La sanction répare le transgressé mais également le transgresseur et permet à celui qui règle la transgression de se sentir grandi alors que la punition satisfait celui qui inflige la sentence, dévalorise le transgresseur et apparemment comble la personne transgressée.

La sanction s’appuie sur l’intelligence alors que la punition active le levier de l’émotion de peur et en corollaire développe le « pas vu, pas pris ». La punition humilie, étouffe, renferme, négativise l’enfant alors que la sanction libère et positivise la personne.

     Je vous propose ci-dessous un tableau synthèse indiquant des exemples de punitions et de sanctions afin d’illustrer concrètement mon propos.

Sanctionner

Punir

5 manières de faire acceptables de tous

Comment te calmer quand tu sens que tu ne vas plus te contrôler ?

Vers qui aurais-tu pu trouver de l’aide ?

Explique en classe ce que tu as appris de ce conflit

Trouve trois autres scénarios qui t’auraient encore mieux protégé.

Nomme au moins trois raisons qui font que cette règle te protège.

Trouve comment réparer ce que tu as fait.

Quels mots vas-tu poser pour réparer ?

Isoler pour calmer. Isoler pour travailler.

Peux-tu avoir une action de plus pour regagner sa confiance ? Comment vas-tu réparer l'erreur commise ?

50 lignes, Tableaux de conjugaison, donner du travail en plus, mettre en retenue…

Ridiculiser, se moquer, humilier.

Priver de récréation pour créer du déplaisir.

Isoler longuement.

Frapper, battre, brusquer, faire mal, tirer les cheveux ou une oreille, taper sur les doigts.

Mettre au coin.

Crier très fort sur l’enfant en l’humiliant

Retenir.

Ignorer l’enfant, faire comme s’il n’existait pas.

Menacer, faire peur.

Renvoyer, exclure temporairement ou définitivement.

 

Partager cet article

Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 10:59

"CLASSES TOURBILLONS, 1 Possible" vient de paraître aux éditions Hommes In Idéees que vous retrouvez sur le site : www.hommes-in-idees.fr

     

 

         Ce livre a été écrit au fil de l'année scolaire, suite à une demande de travail sur une classe à effets "tourbillon" de CM2 : des enfants qualifiés d'agités, bouillants, effrontés, violents, malpolis… sur qui aucune punition n'avait d'effets, une classe posant de nombreuses difficultés de comportement, une classe qu'on laisse sans regret. Or, il est possible de travailler avec ces enfants, faut-il faire autrement, utiliser d'autres méthodes.

        Cet ouvrage s'adresse à des enseignants ou formateurs et décrit cette expérimentation originale avec des éléments concrets : exemples de conflits, situations de classe, outils utilisés, méthodes… tout en s'appuyant sur les théories de la gestion non violente des conflits et de la médiation.

         Rien n'est jamais perdu. Ils avaient répondu à l'image et la réputation  qu'on leur collait depuis trop longtemps. Ils avaient perdu confiance en eux. Ensemble, nous avons réussi un nouveau démarrage.


 Pour le contacter : www.hommes-in-idees.fr   ou contact@hommesinidees.fr 

 

Partager cet article

Repost0
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 13:57

Des enfants, comme du cristal...

Partager cet article

Repost0
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 11:43
Be APIE junior avance. Nous en sommes ce jour à 85 pages écrites. Le livre devrait sortir d'ici fin juin. Sa cible est claire : toucher les enfants de 8 à 12 ans ainsi que leurs parents. L'idée m'est venue par les retours des lecteurs sur Be APIE où des parents me signalaient avoir lu à lezurs enfants des passages de l'ouvrage dont la cible est plus large.
      J'ai monté avec Tom et Mat, deux enfants de l'école de l'Assomption où je travaille comme rééducateur un groupe d'écriture tous les vendredis. Elise se joint à nous à distance par internet. Et c'est parti pour un livre qui j'espère vous plaira....

     APIE Junior que vous retrouverez sur www.hommes-in-idees.fr

Partager cet article

Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 21:59
Quelques photos d'une conférence sur LYON avec Olivier REVOL et Jean-François LAURENT organisée par l'ANPEIP Lyon


.

Partager cet article

Repost0
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 17:56

Mon projet 

 

         Je profite de ce blog pour vous détailler mon projet professionnel qui tourne autour de quatre axes : formation, écriture, conférence, édition. Pour ma communication afin de me faire connaître, j’utilise le site que j'ai créé

www.hommes-in-idees.fr.

         Chaque branche alimente l’autre. J’écris pour me faire connaître, j’organise des formations et on me demande en conférence parce que j’écris. A terme, voilà mon projet de site en deux parties. Comme nous n’en sommes qu’à un début, le site est modeste.

 

Lancement d'hommes In idées officiel, juin 2008 !

Hommes In Idées

"Une communauté d'auteurs se crée,

Une communauté de lecteurs s'invite"

 

 

Site humaniste en 2 volets

 

         Version papier          Version électronique      

Pédagogie                                                                                      Ecriture personnelle

Education                                                                                             Carnets de bord

Psychologie                                                                                         Journaux intimes

Sociologie                                                                                            Correspondances

Médiation                                                                                                  Témoignages

Philosophie                                                                                                  Poésie

…                                                      …

 

 

Pourquoi ce site éducatif de vente en ligne d'ouvrages ?

 

         Face à des difficultés pour être édité, face à des écrits amputés, modifiés, titres changés sans que l'auteur ne puisse contrôler quoi que ce soit, face à la difficulté d'exister quand les idées développées ne sont pas en vogue, face au diktat de certaines sociétés d'éditions qui ne rétribuent pas leurs auteurs à la hauteur de leurs efforts, face à des sociétés qui demandent de gros tirages, face à l'opportunité que présente l'outil Internet… S'engager ensemble, éditeur et auteur, être édité comme on le souhaite, écrire sans voir sa plume déformée et sans contrôle au-delà du respect de la charte de déontologie et de ses valeurs, faire sa propre promotion, être responsable, se sentir libre…

 

 

Les originalités du site

 

         - Un site engagé par sa charte de déontologie, identifié, mais où les auteurs ont une plus grande liberté.

         - Apporter des plus pour les lecteurs par rapport aux éditeurs "ordinaires". Chaque livre vendu est accompagné d'un bonus en message électronique : écrit universitaire, mémoire, article … de l'auteur.

         - Favoriser le contact direct entre auteur et lecteur avec le mail de l'auteur et une vidéo de présentation.

         - Favoriser le contact et l'échange de services entre les auteurs. Créer progressivement une communauté d'entraide (relecture, conseils, corrections…)

         - Des droits d'auteur qui se montent à 20 % du prix HT du livre.

         - Un premier tirage de 400 exemplaires.

         - Des auteurs qui ont accès gratuitement en version électronique à l'ensemble des ouvrages du site.

         - Un espace possible pour que des auteurs écrivent des articles, points de vue, coups de cœur, de gueule.

 

 

La deuxième partie du site(en projet pour 2010)

 

         Une partie où les écrits sont plus intimistes. De nombreuses personnes écrivent : correspondances, poésie, lettres, son histoire, son expérience d'épreuves, journaux, autres… Ils souhaitent communiquer leurs écrits sans obligatoirement être publiés sur papier. Internet permet de publier librement, gratuitement son œuvre, d'échanger. Ils respectent la charte de déontologie.

 

 

Engagements pour la communauté d'auteurs

 

Chaque auteur a accès gratuitement à la totalité des écrits des autres auteurs (en version électronique).

Chaque auteur, dans la mesure du possible, offre un ou plusieurs textes d'accompagnement de son ouvrage : mémoire, article, nouvelle,… à l'acheteur. Ce plus sera envoyé en version électronique pour chaque livre vendu.

Chaque ouvrage est édité en version papier. Il peut l'être également sur CD sous certaines conditions.

Chaque auteur s'engage personnellement à signer et respecter la charte de déontologie  du site.

Chaque membre de la communauté des auteurs peut signaler tout écrit incompatible avec la charte de déontologie du site.

Les membres de la communauté des auteurs peuvent se retrouver et s'entraider. Peuvent être envisagées des aides de type : relecture stylistique, orthographique, structurelle, conceptuelle …

Chaque auteur s'engage à avoir fait relire son texte, soit par le biais de la communauté d'auteurs, soit par d'autres personnes compétentes de manière à en garantir la qualité stylistique ainsi que l'organisation de l'ouvrage.

Un auteur peut librement envoyer des remarques d'amélioration à un autre auteur.

Chaque auteur propose "Hommes in idées" à référencement sur son site privé ou des sites de ses connaissances et compatible avec la philosophie développée.

 

 

Charte de déontologie

 

         Les écrits s'inscrivent dans un respect des valeurs que souhaite promouvoir le fondateur du site. Ses valeurs sont les suivantes.

Le respect de l'être humain et du monde.

L'humanisme

L'évolution personnelle

La démocratie

L'éducabilité

L'écologie humaine

La bienveillance

L'empathie

La non violence  et la paix

Le droit à la culture et l'éducation pour tous

La prévention

La laïcité

La promotion de l'avenir

La tolérance

         Dans le champ des sciences humaines et éducatives, la ligne pédagogique, progressiste et non violente est favorisée. L'éducabilité de tous est mise en avant : favoriser la prévention à la répression, inviter à une posture humaniste dans tous les domaines. Notre logique s'inscrit dans le prolongement des mouvements humanistes et progressistes. Nous nous référons entre autres à des auteurs comme le pédagogue Philippe Meirieu, le sociologue François Dubet, la psychologue Isabelle Filliozat, le psychiatre Marcel Ruffo, le chercheur juriste Jacques Faget, l'éthologue Boris Cyrulnik.

 

         Sont rejetées toutes les idées intolérantes, sectaires, racistes, passéistes et réactionnaires.

 

Pour me contacter : jean-francois.laurent@hotmail.fr

 

 

Quelques lignes pour comprendre ma démarche…

Partager cet article

Repost0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 07:40
Bonjour,

       C'est avec grand plaisir que j'ouvre mon blog, en lien avec mon site www.hommes-in-idees.fr afin d'être plus réactif, plus libre, sans dépendre des informaticiens et du web master dont vous n'êtes pas forcément la priorité. Trois semaines que j'ai promis de mettre un PPS de la conférence que j'ai tenue le 28 février et toujours rien ! Alors, je vais tenter de le mettre sur le blog.
         Je découvre l'outil ! Aussi, j'espère m'améliorer sur la forme au fil des semaines. Allez, c'est parti. Arrête J-F d'écrire pour vérifier si tu sais insérer ton premier article.

         Bonne lecture à tous
                                               Jean-François



Partager cet article

Repost0

Qui Suis- Je ?

  • : Le blog de Jean-François LAURENT
  • : Présentation de mes activités de formateur, conférencier et écrivain dans les domaines de l'éducation : enfants intellectuellement précoces, HPI, EIP, APIE, ainsi que tout ce qui touche l'autorité, la violence, le conflit, les règles dans les établissements scolaires. Me retrouver sur le site : www.jeanfrancoislaurent.com
  • Contact

Classe De Cycle 3