Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 09:24
Nouveau né HPI avec Jean-François Laurent : exprimer ses émotions

J'ai la chance d'être grand-père d'un petit précoce de 4 mois maintenant et de le voir grandir presque au quotidien. Il m'interpelle beaucoup et tant mieux. Il m'aide à construire ma pensée et à réfléchir à nos modèles sur le cadre bienveillant, l'expression des émotions, la confiance en soi. Il n'y a pas d'age pour commencer à donner confiance en son enfant, précoce ou pas d'ailleurs et ce que je développe est valable pour tous mais indispensable pour des petits précoces qui ont encore plus de mal à se construire en harmonie. Tous les enfants sont fragiles, certains petits précoces encore plus...

Quels sont les signes qui me font penser que ce petit est précoce ?

- Son papa et sa maman sont précoces.

- Ce petit "scanne" avec son regard tout ce qui se passe autour de lui, un regard d'un forte intensité, si particulier.

C'est "light", mais suffisant pour en prendre encore plus soin. Et s'il se révélait par test que cet enfant est "standard", tant mieux et tant pis !

La tétine

Quel enfant n'a pas sa "tétine, sa sucette, son bouchon, sa tutue, sa toutouille...". Souvent, on lui met pour dormir, quand il pleure, quand il a fini de manger et qu'il réclame, quand on veut l'endormir... bref, il est bien rare d'observer les lèvres d'un nourrisson, souvent cachées par la sucette. il y a les pour, les contre, les indifférents...

Trop de tétine tue la tétine !

Je vois un inconvénient à l'usage abusif de la sucette : la sucette bouchon ! "Tais-toi et suce !" Il me semble important d'accueillir les pleurs d'un enfant, ses mécontentements, ses manques, ses besoins? la sucette est trop souvent utilisée comme une manière de faire taire l'enfant, en pensant que puisqu'il ne pleure plus, nlous avons répondu à son besoin. Non ! Nous l'avons fait taire. nous avons détourné son besoin vers un autre besoin externe : "Arrête de pleurer ! "Comme si un enfant qui ne pleure pas est en bonne santé affective. Faire cesser les pleurs n'est pas un objectif prioritaire en soi, mais si nous comprenons les besoins du nourrisson, celui-ci cessera certainement de pleurer.

Votre bébé pleure, tentez en premier de comprendre ce qu'il veut exprimer et proposez des solutions. Soyez son interprète. Il a faim, froid, chaud, besoin d'un calin, mal au ventre, aux dents, fatigué, besoin de son papa, de sa maman, d'être pris dans les bras ? Vous pouvez répondre ou vous jugez que c'est bien pour lui, vous répondez au besoin.Vous pensez que ce n'est pas souhaitable de répondre immédiatement à un besoin qui mettrait sa santé, son équilibre physique, affectif; vous ne pouvez pas le prendre dans vos bras tout de suite, maman est absente...vous lui expliquez avec des mots la situation. Il comprendra très bien. Et cela dès la naissance, je dirai même dès la conception.

Et vous avez le droit de vous trompez : "Peut-être que tu as froid... Je vais vérifier que tu n'as pas trop chaud, trop froid... Non, mon chéri, tu viens de terminer ton biberon, je sais que tu aimes ce moment, mais je pense que tu as assez mangé.... Ah, ce n'est pas ça, je regarde autre chose...Attends mon bébé, je comprends que tu veuilles que je te prennes, mais là je ne peux pas, je me dépêche et je te prends... Tu vois bébé, je ne comprends pas, je suis désolé... "

La sucette peut être une réponse,mais pas la réponse unique. Il peut avoir envie simplement de téter et vous lui donnez la sucette. Mais elle n'est pas utilisée comme un bouchon qui l'empêcherait d'exprimer ses émotions et vous de les accueillir. Dès tout petit,on lui apprend ainsi à nommer ses besoins, à ne garder en lui ses émotions qu'il va stocker et qui ressortiront de manière décalée, inappropriée ou exagérée. Un nourrisson n'est pas capricieux, il le devient. il a besoin de sécurité affective, d'écoute et d'accueil de ses émotions.

Tout ce qui est développé fonctionne pour tous les enfants, précoce ou pas, mais nos enfants précoces en ont encore plus besoin au risque de perte de confiance en soi.

Longue et belle route à tous !

Jean-François Laurent

Partager cet article

Repost0

Qui Suis- Je ?

  • : Le blog de Jean-François LAURENT
  • : Présentation de mes activités de formateur, conférencier et écrivain dans les domaines de l'éducation : enfants intellectuellement précoces, HPI, EIP, APIE, ainsi que tout ce qui touche l'autorité, la violence, le conflit, les règles dans les établissements scolaires. Me retrouver sur le site : www.jeanfrancoislaurent.com
  • Contact

Classe De Cycle 3