Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 09:00

J’avais écrit un article plutôt engagé il y a quelques temps sur la violence du système sur les acteurs eux-mêmes et que chacune des « strates » reportait sur celle du dessous les violences vécues avec celle du dessus, quel que soit le niveau où on se situe dans l’Education Nationale. J’avais interrogé les anciens Inspecteurs d’académie devenus DASEN (directeurs académiques des services de l’éducation nationale) qui n’avaient pas osé se prononcer, des IEN (Inspecteurs de l’Education nationale,) des directeurs proviseurs, des enseignants, des enfants… Pour moi, du ministre de l’Education jusqu’à l’élève, une cascade de violence existait et je n’étais pas étonné qu’arrivé aux utilisateurs du système, les jeunes, ceux-ci développent une certaine violence vis-à-vis des professeurs ou de leurs pairs, récoltant la violence transmise par le système.

Je m’étais révolté contre l’attitude de l’IEN vis-à-vis de ma jeune collègue enseignante qu’elle avait humiliée, découragée… Bref, une attitude que je trouvais très violente et qui n’était que le reflet de la cascade de la violence scolaire dans son ensemble.

J’avais également relevé avec amertume que lors de ma démission, j’aurais juste aimé un petit mot de remerciement du DASEN ou de l’IEN et non une circulaire froide et administrative. Où était la place de l’Humain ? D’où ma forte critique de la hiérarchie. Je pensais que cela n'existait pas, que c'était ainsi, fataliste.

MAIS j’avais oublié un paramètre important : le facteur humain. Le système est composé d’Hommes et de Femmes et c’est une dimension que j’avais occultée. Le système, c’est nous et nous pouvons l’humaniser, j’en ai pour illustration un exemple vécu il y a peu sur une circonscription aux environs de Paris, à Meaux pour être plus précis.

Au cours d’un repas dans un cadre très agréable, je discute de violence scolaire avec un IEN (Gilles) alors que c’est le sujet de la conférence que je tiendrai le lendemain auprès de tous les professeurs d’école de la ville. 

2013-01-31-09.05.14.jpg

Je le questionne sur la cascade de violence scolaire et il me confirme que le système peut être très violent, y compris auprès des DASEN qui ont pu être mutés sur décision politique ou vivant des pressions très fortes. Oui également sur les IEN. Bref, il confirmait ma théorie. Mais lorsque je lui parlais de mes besoins quand j’ai quitté l’éducation nationale, il m’a nommé très simplement  ce qu’il faisait de façon bien naturelle dans sa circonscription :

- Quand une enseignante a un bébé, il lui envoie un mail personnel de félicitation. Elles m'ont t"moigné combien elles étaient touchées par cette délicate attention.

-  Quand un enseignant part en retraite, il lui remet un diplôme de départ en retraite personnalisé, mais également une lettre de remer
ciements.

- A chaque fin d’année scolaire, il envoie une lettre à chaque enseignant de sa circonscription où il relève les points forts du travail accompli pendant l’année scolaire et souhaite à chacun (e) des vacances reposantes.

Résultats : Des chaudoudoux à foison, une vraie reconnaissance, une circonscription dynamique qui avance malgré un public parfois difficile, des enseignants reconnaissants et des enfants plus apaisés par les projets et le remplacement de la cascade de violence par la cascade de bienveillance.

 

 

J’avais occulté le fait que c’était d’abord et toujours une histoire d’Hommes et de Femmes et que, malgré le système, chacun avait sa marge de manœuvre, sa part de liberté à prendre, que chacun, où qu’il se situe sur la logique pyramidale de l’éducation nationale, avait sa part d’Humanité à exprimer. Se réfugier derrière le système est une attitude trop « facile ». Gilles, IEN, nous montre que l’Humanité n’est pas réservée aux professeurs au bas de l’échelle du système, mais que des responsables ont aussi une belle part de bienveillance à vivre et que c’est possible. Oui, il subit quelques pressions. Oui, il prend quelques libertés vis à vis des procédures mais oui également il est apprécié des équipes qu’il manage, oui il a de  bons résultats en terme de dynamique des équipes, de progrès des élèves, de bien être tout simplement des personnes. Un inspecteur dont tous les professeurs espèrent une rencontre.

 

2013-01-31-08.07.53.jpgMaintenant, j’espère une rencontre en remontant dans la hiérarchie avec un DASEN qui aura la même humanité à mettre en œuvre.

C’est possible d’Humaniser cette grosse machine : C’est simplement une histoire, une volonté des Hommes et Femmes qui la composent.

 

             Jean-François Laurent

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 18:36

2012-10-13-17.29.37.jpg

 

   Pourquoi les enfants ne gardent-ils pas ce sourire innocent ?

 

   L'ECOLE devrait avoir cette mission première : 

                                                      Préserver ce sourire de confiance, de joie, de bonheur...

 

Et cela passe par instaurer un cadre bienveillant,

           - développer le goût de l'effort et en prendre plaisir et satisfaction profonde,

           - des chaudoudoux à foison,

           - des projets de travail qui ont du sens pour l'enfant,

            - des classes où les enfants ont le droit de s'entraider,

            - des classes où tous les enfants réussissent.... chacun à leur niveau maximum,

            - des classes où les émotions sont connues, reconnues, exprimées,

            - des médiateurs enfants,

             - zéro punitions, mais que des sanctions réparatrices...

             - Plus de devoirs du soir, mais des temps de travail à la maison pour le lien école famille

             - Des carnets où il est interdit d'écrire : "peut mieux faire"

             Des Ecoles où on a le droit d'être en colère... avec des phrases "je".

 

 

   Je m'enflamme. Et oui, je rêvais. Mais il me semble que je n'en étais pas loin 

      Bises à tous

            Jean-François

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:49

AFFICHE.jpg

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 14:45
Le plus beau, le plus pur des chaudoudoux, celui qui se niche dans votre coeur, c'est le sourire d'un petit enfant, surtout quand ce petit enfant est de votre lignée. Ce sourire qui suspend le temps, ce sourire qui capte votre énergie, aspire tout ce que vous avez de bon en vous, ce sourire qui tend un lien entre vous et ce bébé, entre vous et l'univers...2012-10-13-17.25.33.jpg

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 08:28

J - 13

2011-09-28-17.48.26.jpg

Partager cet article

Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 10:51

             

               J - 14

 

2011-10-05-17.39.04.jpg

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 14:58


Partager cet article

Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 19:14

Bonjour,

     Diriger une école dans une logique innovante est risqué. Vous êtes soutenus par les uns, décriés par d'autres, critiqués... Quelquefois, vous doutez, vous vous demandez si vous avez fait les bons choix. Vous pouvez être la cible de ceux qui n’oseront jamais mettre en place, aller sur des voix qui n’ont été que peu empruntées.

    Le projet vécu pendant presque dix ans dans cette école de Lyon a donné lieu à un livre intitulé « Médiations sous le préau » pour le versant autorité, gestion de conflits, rapport aux règles, évaluation, absence de notation, refus de la compétition entre enfants, coopération avec les parents, les éducateurs, accueil d’une soixantaine d’enfants précoces, mise en place de temps scolaires où les parents participaient, ateliers théâtre, arts martiaux, salle de médiation…. Nous sommes allés jusqu’à organiser une conférence sur le temps scolaire avec parents, éducateurs et enfants réunis. Oui, nous sommes allés loin ensemble et cela a dérangé les structures en place, la hiérarchie. Cela a pu être rude, difficile, usant, décourageant, mais tellement riche d’apprentissages pour tous.

      Vous avez également de grandes joies, même 10 ans après. Je viens de recevoir un témoignage très touchant qui illustre mon propos, qui le provoque, par le réseau social facebook d'une maman qui m'écrit ceci : 

 

Objet : ancien directeur de l'école Saint-Louis Saint Bruno??

     Si c'est le cas, je tenais à vous remercier... Il y a 10 ans vous m'avez reçue, écoutée et accepté de prendre en cours d'année dans votre établissement ma fille, cataloguée par ses institutrices "attardée et asociale, et ce à 5 ans!!!

     Vous nous avez fait confiance, soutenues , fait comprendre que toutes les différences (trisomie, précocité, autisme) peuvent se transformer en avantage.......10 ans plus tard ma fille a 15 ans est en première S, épanouie, elle compte de très nombreux amis.....grâce à vous et votre vision de l'enseignement, elle n'a pas été brisée ...un grand merci"

 

     Cela s'appelle un « chaudoudoux », un signe de reconnaissance positif qui vient donner sens à votre action, qui vous donne l'énergie de continuer avec d'autres projets, sur d’autres lieux avec les mêmes valeurs qui vous habitent auprès des enfants.

 

    Madame qui venez de m’écrire, je veux simplement vous dire merci pour me rappeler à l’essentiel : les enfants. Déjà à cette époque, je croyais que tout était possible, qu’il ne fallait pas cataloguer les enfants et toujours porter espoir. Si nous autour de cette enfant nous n’avions pas posé ce regard bienveillant, ce regard d’espoir, comment aurait-elle pu se construire ? Méfions-nous des apparences. Je le vis chaque jour.

 11-05-08_2125.jpg

   Estelle (prénom d’emprunt) est en difficulté scolaire depuis son entrée à l’école maternelle. Elle a été suivie par le réseau d’aide, par des enseignants bienveillants. Il nous manquait le pourquoi elle n’apprenait que peu. La vie nous l’a apporté avec la présence de son papa qui est venu enfin pour la première fois de sa vie dans une école. Il ne sait pas lire, ni écrire et pour rester fidèle (conflit de loyauté), elle s’interdisait inconsciemment d’apprendre. Il est venu deux fois, nous avons verbalisé avec l’enfant cette hypothèse. « Miraculeusement », elle se remet à progresser. Hier, elle a commis seu

lement deux erreurs à une longue dictée, elle progresse à vitesse grand V en lecture alors qu’elle lisait mécaniquement.

    

  Elle aussi fut un magnifique chaudoudoux. Avec sa maman, nous croyons en elle. Simplement, nous lui donnons confiance tous les jours, l’encourageons, adaptons les apprentissages, l’accompagnons sur ce chemin chaotique et complexe. Je me rappelle dire à sa maman l’année dernière : « Nous n’avons pas encore trouvé pourquoi, mais nous allons réussir. Il n’y a pas de raison qu’elle n’apprenne pas, elle doit y arriver, c’est nous qui sommes en difficulté avec elle, pas elle. » Et nous avons, je crois, trouvé.

   

Tout est bon pour qu’elle réussisse. Elle aide des plus petits qu’elle, elle accompagne des plus jeunes sur la voie des apprentissages et elle apprend. Elle renforce son image et croit de plus en plus en elle. Elle lit pour elle. Elle découvre un Monde …. Et donne sens à notre travail.

                                  Jean-François Laurent

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 13:10

       Un lien pour la nouvelle année link

 

Que nous souhaiter ?09102010587.JPG

 

        - Plus de créativité dans nos recherches et notre vie,

 

        - Prendre encore plus soin les uns des autres,

 

       - Prendre soin encore plus de notre santé, notre planète,

 

        - S'aimer, s'aimer et encore s'aimer,

 

        - Poursuivre son oeuvre personnelle et collective.

 

        - Que chaque APIE ait pu rencontrer ses


  " frotteurs de lampe "

 

 

   Je vous embrasse fort,

 

                            Jean-François LAURENT

 

19122010-017.JPG

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 18:42

Bonsoir,

 

     Mon ami Michel m'a communiqué ce lien qui, comme son nom l'indique sert à créer des liens !

                                     http://www.monet2010.com/fr#/voyage/

 

                      Joyeux Noël à tous

 

                                                         Jean-François Laurent

Partager cet article

Repost0

Qui Suis- Je ?

  • : Le blog de Jean-François LAURENT
  • : Présentation de mes activités de formateur, conférencier et écrivain dans les domaines de l'éducation : enfants intellectuellement précoces, HPI, EIP, APIE, ainsi que tout ce qui touche l'autorité, la violence, le conflit, les règles dans les établissements scolaires. Me retrouver sur le site : www.jeanfrancoislaurent.com
  • Contact

Classe De Cycle 3